Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

Communiqués de presse

12 juin 2013

La communauté internationale doit intervenir pour mettre fin aux violences en Turquie

Mercredi 12 juin, Recep Tayyip Erdogan, le Premier ministre turc, a déclaré : « Nous n’avons pour l’instant pas répondu à la violence par la violence. Dorénavant, les forces de sécurité réagiront différemment. »
 
Il a par ailleurs annoncé que les forces turques de sécurité mettraient fin dans les 24 heures aux manifestations qui secouent le pays depuis deux semaines.  

Andrew Gardner, spécialiste de la Turquie à Amnesty International, qui se trouve actuellement à Istanbul, a réagi dans les termes suivants :

« La déclaration scandaleuse du Premier ministre Erdogan a tout d’une provocation, et ne mènera sans doute à rien d’autre que davantage de violence et de manifestants blessés, d’autant plus que de nouvelles manifestations sont prévues pour mercredi soir, sur la place Taksim et ailleurs. »

« Il est grand temps que la communauté internationale, et en particulier les pays de l’Union européenne, intervienne en demandant au gouvernement truc de nouer un véritable dialogue avec les manifestants afin de décrisper la situation et de mettre fin aux violences affligeantes dont nous avons été témoins ces deux dernières semaines. »

Index AI : PRE01/282/2013
Région ou pays Europe et Asie centrale
Pays Turquie
Pour plus d'informations, prenez contact avec le Bureau de presse international »

Bureau de presse international

Téléphone : +44 (0) 20 7413 5566
9h30 - 17h00 TU lundi - vendredi
Téléphone : +44 (0) 777 847 2126
24 h / 24
Fax : +44 (0) 20 7413 5835
Bureau de presse international
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
Royaume-Uni
Suivez le Bureau de presse international sur Twitter
@amnestypress