Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde
Voir cet article dans d’autres langues:

Communiqués de presse

22 septembre 2011

Une observatrice des droits humains sera à Abou Dhabi

Une observatrice représentant quatre organisations de défense des droits humains se rend actuellement aux Émirats arabes unis afin de tenter d'assister au procès de cinq militants emprisonnés après avoir demandé plus de droits et de libertés. Le procès est prévu pour le 26 septembre et doit se dérouler devant la Cour fédérale suprême d'Abou Dhabi.

  • L'observatrice chargée d'assister à ce procès est disponible pour des entretiens aux Émirats arabes unis. Pour plus d'informations, veuillez contacter le Service de presse d'Amnesty International au +44 0 20 7413 5566, courriel : press@amnesty.org.
  • Les quatre organisations – Amnesty International, le Réseau arabe pour l'information sur les droits de l'homme, Front Line Defenders et Human Rights Watch – ont diffusé jeudi 22 septembre une déclaration conjointe appelant les autorités émiriennes à abandonner toutes les charges retenues contre ces cinq militants.
  • Drewery Dyke, chercheur d'Amnesty International sur les Émirats arabes unis, est également disponible pour des interviews à Londres. Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec le Service de presse d'Amnesty International à Londres, au +44 0 20 7413 5566, ou par courriel : press@amnesty.org.

Ces cinq personnes, dont le procès a débuté le 14 juin, sont inculpées au titre de l'article 176 du Code pénal, qui érige en infraction le fait d'insulter publiquement les plus hauts représentants de l'État.

Index AI : PRE01/472/2011
Région ou pays Moyen-Orient et Afrique du Nord
Pour plus d'informations, prenez contact avec le Bureau de presse international »

Bureau de presse international

Téléphone : +44 (0) 20 7413 5566
9h30 - 17h00 TU lundi - vendredi
Téléphone : +44 (0) 777 847 2126
24 h / 24
Fax : +44 (0) 20 7413 5835
Bureau de presse international
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
Royaume-Uni
Suivez le Bureau de presse international sur Twitter
@amnestypress