Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

Communiqués de presse

7 août 2013

Le ministre égyptien des Affaires étrangères déforme les propos d’Amnesty International

Amnesty International réfute absolument la déclaration de Nabil Fahmy, le ministre égyptien des Affaires étrangères, selon laquelle l’organisation est en possession d’éléments confirmant la présence d’« armes lourdes » sur le lieu d’un sit-in de partisans du président déchu Mohamed Morsi, près de la mosquée de Rabaa al Adawiya au Caire.

Dans un entretien diffusé pendant l’émission HARDTalk sur la BBC mardi 6 août 2013, Nabil Fahmy a soutenu qu’Amnesty International avait affirmé dans un communiqué qu’il y avait « des armes lourdes à Rabaa ». Amnesty International n’a pas publié de communiqué en ce sens.

Vendredi 2 août, Amnesty International a annoncé avoir recueilli des éléments indiquant que des sympathisants de Mohamed Morsi torturaient des membres d’un camp politique rival depuis le début de la crise politique en juin. Certains de ces actes ont été perpétrés dans des zones où se déroulaient des sit-ins pro-Morsi.

Amnesty International n’a à aucun moment fait référence au recours à des « armes lourdes » sur place.

Index AI : PRE01/411/2013
Région ou pays Moyen-Orient et Afrique du Nord
Pays Égypte
Pour plus d'informations, prenez contact avec le Bureau de presse international »

Bureau de presse international

Téléphone : +44 (0) 20 7413 5566
9h30 - 17h00 TU lundi - vendredi
Téléphone : +44 (0) 777 847 2126
24 h / 24
Fax : +44 (0) 20 7413 5835
Bureau de presse international
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
Royaume-Uni
Suivez le Bureau de presse international sur Twitter
@amnestypress