Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

Communiqués de presse

19 février 2008

Cuba. La nouvelle présidence doit se saisir de l’occasion pour introduire des réformes

En réaction à l’annonce par Fidel Castro qu’il renonce à la présidence du pays, Amnesty International a déclaré : « Les nouvelles instances exécutives de Cuba doivent profiter de ce changement pour mettre en place les réformes tant attendues en matière de protection des droits humains ».

« La réforme à Cuba doit commencer par la libération inconditionnelle de tous les prisonniers d’opinion, le réexamen de toutes les condamnations prononcées à l’issue de procès iniques, l’abolition de la peine de mort et l’introduction de mesures pour assurer le respect des libertés fondamentales et l’indépendance de la justice », a déclaré Javier Zuñiga, conseiller à Amnesty International.  

L’organisation appelle le nouveau gouvernement cubain à autoriser les organes des Nations unies spécialisés dans les droits humains et les organisations indépendantes qui s’occupent de la défense de ces droits à se rendre dans le pays.

Amnesty International demande également à la communauté internationale, et en particulier aux États-Unis, de mettre fin aux politiques et pratiques, tel l’embargo, qui empiètent sur les droits fondamentaux des Cubains.

FIN
Index AI : PRE01/054/2008
Région ou pays Amériques
Pays Cuba
Pour plus d'informations, prenez contact avec le Bureau de presse international »

Bureau de presse international

Téléphone : +44 (0) 20 7413 5566
9h30 - 17h00 TU lundi - vendredi
Téléphone : +44 (0) 777 847 2126
24 h / 24
Fax : +44 (0) 20 7413 5835
Bureau de presse international
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
Royaume-Uni
Suivez le Bureau de presse international sur Twitter
@amnestypress