• Campagnes

Nigeria: #EndSARS: Il faut enquêter sur les homicides de manifestant·e·s

, N° d'index: AFR 44/3254/2020

Depuis le 8 octobre, les Nigérian·ne·s descendent dans les rues pour réclamer pacifiquement la fin des brutalités policières, des exécutions extrajudiciaires et des extorsions dont se rend responsable la Brigade spéciale de répression des vols (SARS), unité de la police nigériane chargée de lutter contre la criminalité violente. Ils se heurtent à un usage excessif de la force par l’armée et les forces de police. Le 20 octobre, au moins 12 manifestant·e·s pacifiques auraient été abattus lorsque l’armée a ouvert le feu sur des milliers de manifestant·e·s qui réclamaient dans le cadre du mouvement #EndSARS que cessent les brutalités policières.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?