Maroc. Il faut enquêter sur les allégations de torture

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 29/008/2011

Amnesty International exhorte les autorités marocaines à enquêter immédiatement sur les allégations indiquant que Mohamed Hajib a été torturé et menacé de viol à la prison de Toulal, à Meknès, entre le 17 et le 28 mai 2011. L'organisation craint que cet homme ne soit puni pour avoir appelé à la fermeture du centre de détention de Témara et dénoncé des violations commises par les autorités marocaines dans le cadre de la lutte antiterroriste. Ce ressortissant germano-marocain purge une peine de 10 ans d'emprisonnement pour des infractions ayant trait au terrorisme.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?