Émirats arabes unis. Cinq militants graciés par le chef de l'État

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 25/011/2011

Cinq militants émiriens ont bénéficié d'une grâce présidentielle. Ils ont été condamnés le 27 novembre pour avoir outragé publiquement le chef de l'État et d'autres hauts responsables, avant d'être graciés le lendemain. Amnesty International va continuer à demander l'effacement de leur casier judiciaire.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?