Syrie. Toutes les parties en présence doivent garantir la protection des prisonniers et des autres personnes qu'elles détiennent

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 24/082/2012

Amnesty International a demandé à toutes les parties au conflit qui se déroule actuellement en Syrie, dont les membres de l'Armée syrienne libre et les autres composantes de l'opposition armée, de veiller à ce qu'aucun mal ne soit fait à toutes les personnes qu'elles détiennent ou qu'elles pourraient détenir, et à garantir la protection de ces personnes contre la torture et les autres formes de mauvais traitements.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?