Libye. Nulle part en sécurité : les civils victimes d'attaques en Libye

Par AILRC-FR, , N° d'index: MDE 19/027/2011

Alors qu'à partir de la fin de février 2011 les manifestations antigouvernementales évoluaient en conflit armé entre les forces loyales au colonel Kadhafi et les combattants de l'opposition, les civils habitant certaines zones ont senti toujours plus fortement qu'aucun lieu n'était sûr. Ce document montre que les forces du colonel Kadhafi ont commis des violations graves du droit international humanitaire dans leur tentative de reprendre le contrôle du territoire tenu par l'opposition. Les proches des victimes méritent une réparation pleine et entière. Les nouveaux dirigeants libyens doivent veiller à ce que ces demandes soient satisfaites quel que soit l'aboutissement du conflit.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?