Égypte. Un militant jugé pour avoir « insulté le Président »

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 12/024/2013

Le procès du prisonnier d'opinion Ahmed Douma a repris le 13 mai dernier. À la fin de l'audience, le président du tribunal a fixé la date du verdict au 3 juin prochain. Si Ahmed Douma est déclaré coupable d'outrage au président égyptien Mohamed Morsi, il risque jusqu'à deux ans de prison.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?