Bahreïn. Un « manifestant » emprisonné à la suite d'un procès inique. Ghazi Ebrahim Farhan

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 11/048/2011

Un homme d'affaires bahreïnite a été condamné à trois ans d'emprisonnement par un tribunal militaire au mois de juin, après avoir été déclaré coupable de participation à des manifestations. Il attend toujours que la date de son appel soit fixée. Amnesty International considère qu'il pourrait s'agir d'un prisonnier d'opinion.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?