Serbie. Des familles roms risquent à tout moment d'être expulsées de force

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 70/007/2012

À partir du 19 mars, environ 1 500 Roms risquent à tout moment d'être expulsés de force de leurs habitations à Belville, un quartier informel de Belgrade, la capitale serbe. Ces personnes n'ont pas reçu d'informations concernant leur réinstallation et elles pourraient être relogées dans des conditions précaires ou laissées sans domicile.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?