Russie. Il faut annuler un arrêté visant à protéger la police contre la diffamation et risquant de porter atteinte à la liberté d'expression

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 46/046/2012

Amnesty International est préoccupée à l'idée que l'arrêté récemment pris par le ministre de l'Intérieur russe, qui vise à protéger la police contre la diffamation, pourrait dissuader toute critique légitime envers des représentants des forces de l'ordre et avoir un effet paralysant sur les médias, les militants et les victimes de comportements répréhensibles de la police.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?