Roumanie. Une entreprise publique ne devrait pas être autorisée à expulser une communauté rom sans lui fournir une protection adéquate

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 39/006/2011

Plus de 400 personnes vivant dans un camp de Roms de la rue Cantonului, à la périphérie de Cluj-Napoca, en Roumanie, risquent d'être expulsées de force. En effet, la SA Bucuresti des chemins de fer (CFR), une entreprise publique qui gère les terrains dans cette zone, a demandé à un tribunal d'ordonner la démolition immédiate des maisons construites à cet endroit.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?