Grèce. Trente-trois travailleurs migrants vivent dans la peur depuis leur agression à Manolada

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 25/005/2013

Les victimes d’une fusillade qui a eu lieu récemment dans une plantation de fraises dans le sud de la Grèce craignent encore pour leurs moyens de subsistance et pour leur vie, a déclaré Amnesty International après s’être rendue sur place.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?