France. Le Comité européen pour la prévention de la torture demande la « tolérance zéro » pour les mauvais traitements

Par Amnesty International, , N° d'index: EUR 21/005/2012

Amnesty International engage les autorités françaises à mettre en œuvre sans délai les recommandations formulées par le Comité européen pour la prévention de la torture (CPT) dans son rapport publié le 19 avril 2012. Ce document fait état des observations, des préoccupations et des recommandations du CPT à la suite de sa visite en France en novembre et décembre 2010. La délégation du CPT a visité un certain nombre de lieux de détention, dans plusieurs régions françaises : commissariats de police, centres de rétention administrative, prisons et centres hospitaliers accueillant des personnes souffrant de troubles mentaux et des détenus nécessitant des soins psychiatriques.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?