Philippines. Les candidats doivent faire connaître leur position concernant les droits humains

Par ÉFAI, , N° d'index: ASA 35/001/2010

L'acte de violence pré-électorale le plus grave de l'histoire de Philippines, le massacre de Maguindanao, a attiré l'attention du monde entier sur la situation des droits humains dans ce pays. Plus que jamais, les candidats à l'élection présidentielle du 10 mai doivent expliquer clairement comment ils comptent aborder les principaux problèmes relatifs aux droits humains aux Philippines.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?