Cambodge. Des victimes d'expulsion forcée en détention

Par Amnesty International, , N° d'index: ASA 23/002/2012

Vingt-quatre femmes et six enfants chassés du quartier de Borei Keila, à Phnom Penh (Cambodge), ont été arrêtés le 11 janvier au cours d'une manifestation pacifique. Ils sont actuellement détenus arbitrairement et risquent d'être maltraités.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?