Inde. Le président doit rejeter les nouvelles modifications de la législation antiterroriste qui ne respectent pas les normes internationales relatives aux droits humains

Par Amnesty International, , N° d'index: ASA 20/044/2012

Les nouvelles modifications apportées à la principale législation antiterroriste en Inde, adoptées le 20 décembre, ne respectent pas les normes internationales relatives aux droits humains et sont susceptibles de donner lieu à de nouvelles violations de ces droits. Amnesty International exhorte le président indien à rejeter ces modifications et invite le Parlement à modifier la loi en vue d'abroger ou de réviser les dispositions existantes qui permettent aux autorités de bafouer les droits humains en toute impunité.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?