Chine. Confirmation des peines de défenseurs des droits au logement

Par Amnesty International, , N° d'index: ASA 17/025/2012

Le 27 juillet, un tribunal de Pékin a annulé la peine pour fraude prononcée contre Ni Yulan, défenseure des droits au logement et ancienne avocate. Cependant, il a confirmé les peines infligées à cette femme et à son mari, Dong Jiqin, en vertu de l'article 293 du Code pénal chinois pour « avoir cherché à provoquer des conflits et troublé l'ordre public ».

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?