Bangladesh. Action complémentaire. Un journaliste risque la torture

Par Amnesty International, , N° d'index: ASA 13/017/2013

Le 4 décembre dernier, Mahmudur Rahman, rédacteur en chef d’un journal bangladais, a été transféré d’une prison à un poste de police de Dacca, ce qui l’expose à d’éventuels actes de torture. Ces craintes sont entretenues par des informations fiables indiquant que cet homme a déjà été torturé en avril dernier alors qu’il était en garde à vue.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?