Haïti. Des familles risquent d'être expulsées de force

Par Amnesty International, , N° d'index: AMR 36/008/2011

Plus de 500 familles sans abri risquent d'être expulsées de force d'un camp de fortune situé dans le centre de Port-au-Prince (Haïti), où elles vivent depuis le séisme de janvier 2010. Amnesty International craint vivement qu'elles ne soient pas relogées convenablement.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?