Brésil. Une communauté indigène risque d'être expulsée

Par Amnesty International, , N° d'index: AMR 19/016/2012

La communauté indigène guarani-kaiowá de Pyelito Kue/Mbarakay – qui compte 170 personnes, dont 70 enfants – risque d'être expulsée très prochainement de ses terres ancestrales de l'État du Mato Grosso do Sul (Brésil). Si tel était le cas, elle serait contrainte à vivre dans des conditions extrêmement dangereuses, réduite à camper en bordure de route.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?