Afrique du Sud. Des fermetures de magasins menacent la sécurité de réfugiés

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 53/006/2012

En Afrique du Sud, dans la province du Limpopo, des centaines de demandeurs d'asile et de réfugiés se retrouvent démunis, la police fermant leurs magasins et confisquant leurs marchandises de force et sans préavis. Traumatisées par ces manœuvres de harcèlement, de nombreuses victimes pourraient être contraintes à retourner dans les pays qu'elles ont fuis. Les premières fermetures de magasins ont commencé fin juin dernier ; depuis, d'autres boutiques sont régulièrement touchées à travers le Limpopo. Il est à craindre que ces actions coordonnées s'étendent aux autres provinces.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?