Les personnes soupçonnées de génocide ne doivent pas être envoyées au Rwanda pour y être jugées tant que les conditions pour la tenue de procès équitables ne sont pas remplies

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 47/014/2007

See below.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?