Mauritanie : les familles des 14 prisonniers disparus depuis plus d'un an ont le droit de savoir où ils se trouvent

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 38/008/2012

Cela fait maintenant plus d’une année que quatorze détenus condamnés pour des faits liés au terrorisme, sont victimes de disparition forcée. Ils ont été enlevés de la prison centrale de Nouakchott par les forces de sécurité, dans la nuit du 23 mai 2011, et emmenés vers un lieu inconnu. Depuis cette date, malgré l’insistance des parents pour connaître le lieu de détention de leurs proches, les familles n’ont plus eu de nouvelles.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?