Tchad. Expulsions de familles malgré les promesses du maire

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 20/004/2012

Plus de 670 personnes ont été expulsées de force et ont vu leurs habitations détruites à N'Djamena, capitale du Tchad. Un hôtel doit être construit à cet endroit. Pourtant, le maire avait assuré que les personnes concernées disposeraient d'assez de temps pour trouver un autre logement. Les anciens habitants du quartier dorment actuellement à proximité, sous des arbres.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?