• Recherches

République centrafricaine. La crise des droits humains devient incontrôlable

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 19/003/2013

Amnesty International est profondément préoccupée par la persistance et l’ampleur des atteintes graves au droit international humanitaire et au droit international relatif aux droits humains commises dans le cadre du conflit armé interne en République centrafricaine. Ce conflit, auquel participent des combattants soudanais et tchadiens, a gagné en intensité au début du mois de décembre 2012, date à laquelle la Seleka, une coalition de groupes armés, a lancé une offensive contre le gouvernement de l’ancien président François Bozizé avant de saisir le pouvoir, le 24 mars 2013. Les atteintes aux droits fondamentaux n’ont pas cessé depuis.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?