Angola. Des familles expulsées de force, beaucoup d'autres en danger

Par Amnesty International, , N° d'index: AFR 12/002/2013

Depuis le 1er février dernier, les autorités de la municipalité de Cacuaco, à Luanda (capitale de l'Angola), ont expulsé de force des milliers de familles qui se retrouvent désormais sans ressources. Des centaines d'autres vivant encore là risquent de subir le même sort.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?