Peine de mort: Condamnations à mort et exécutions en 2006

Au cours de l'année 2006, au moins 1591 prisonniers ont été exécutés dans 25 pays et 3861 personnes, sinon plus, ont été condamnées à mort dans 55 pays et territoires. Ces chiffres reflètent uniquement les cas dont Amnesty International a eu connaissance et sont certainement en deçà de la réalité.

À la connaissance d’Amnesty International, les pays et territoires dans lesquels des condamnés à mort ont été exécutés au cours de l'année 2006 sont les suivants :

Arabie Saoudite, Bahreïn, Bangladesh, Botswana, Chine, Corée Du Nord, Égypte, États-Unis, Guinée Équatoriale, Indonésie, Irak, Iran, Japon, Jordanie, Koweït, Malaisie, Mongolie, Ouganda, Pakistan, Singapour, Somalie, Soudan, Syrie, Viêt-Nam, Yémen

D'après les informations recueillies par l'organisation, les pays et territoires dans lesquels des condamnations à mort ont été prononcées au cours de l'année 2006 sont les suivants :

Afghanistan, Algérie, Arabie Saoudite, Bahamas, Bahreïn, Bangladesh, Bénin, Biélorussie, Botswana, Brunéi Darussalam, Burkina Faso, Burundi, Chine, Corée Du Nord, Corée Du Sud, Égypte, États-Unis, Éthiopie, Guinée, Guyana, Inde, Indonésie, Irak, Iran, Japon, Jordanie, Kazakhstan, Kenya, Kirghizistan, Koweït, Laos, Liban, Libye, Malaisie, Mali, Maroc, Mongolie, Myanmar, Nigéria, Ouganda, Ouzbékistan, Pakistan, Qatar, République Démocratique Du Congo, Singapour, Somalie, Soudan, Sri Lanka, Syrie, Taiwan, Tanzanie, Thaïlande, Togo, Trinité-Et-Tobago, Viêt-Nam, Yémen, Zambie

Comme les années précédentes, la grande majorité des exécutions qui ont eu lieu dans le monde se sont déroulées dans une petite poignée de pays. Au cours de l'année 2006, 91 p. cent des exécutions recensées ont eu lieu dans six pays : Chine, États-Unis, Irak, Iran, Pakistan et Soudan. Le Koweït détient le plus fort taux d'exécution par habitant, suivi par l'Iran.

Sur la base des informations publiques disponibles, Amnesty International estime qu'au moins 1010 personnes ont été exécutées en Chine en 2006, mais ce chiffre n'est vraisemblablement que la partie émergée de l'iceberg. Des sources crédibles laissent à penser qu'entre 7500 et 8000 personnes ont été exécutées durant l'année. Les statistiques officielles sur l'application de la peine capitale restant un secret d'État, le suivi et l'analyse s'avèrent problématiques.

L'Iran a exécuté 177 personnes, et le Pakistan 82. L'Irak et le Soudan ont procédé chacun à au moins 65 exécutions. Aux États-Unis, 53 condamnés à mort ont été tués dans 12 États.

À l'échelle mondiale, il est difficile de connaître le nombre total de condamnés à mort qui sont actuellement dans l'attente de leur exécution. À la fin de l'année 2006, ce nombre oscillait entre 19185 et 24646 personnes, sur la base d'informations provenant des groupes de défense des droits humains, des médias et des quelques données officielles disponibles.