Isolées, ignorées, démunies

25 juillet 2010

À part subsister avec moins de 2 dollars par jour, les personnes vivant dans la pauvreté ont d'autres caractéristiques. Elles sont notamment exclues du reste de la société.

Certains des mécanismes qui les isolent sont évidents, d'autres plus insidieux. Mais qu'il s'agisse des résidences barricadées dans des cités riches, ou d'un manque chronique de ressources dans les communautés rurales, ces mécanismes ont le même effet : ils condamnent des milliards de gens au cycle de la pauvreté et des violations des droits humains.

L'exclusion brise les liens entre les gens et les institutions responsables de protéger leurs droits. Elle empêche que les voix des pauvres soient entendues par les pouvoirs en place. Elle interdit aux gens de participer aux processus de décision qui permettraient de changer leur environnement. Elle protège également les responsables des abus. En juin 2008, la Commission des Nations unies pour la démarginalisation des pauvres a révélé que quatre milliards de personnes – c’est-à-dire la majorité de la population mondiale – sont exclues de l’état de droit.

Face à l'indifférence et au mépris des pouvoirs en place, des personnes et des communautés se sont mobilisées pour faire entendre leur voix. Elles remettent en cause les politiques qui ne protègent pas les pauvres, mais en font des criminels et isolent des communautés tout entières. Elles révèlent que des services de santé inadéquats augmentent les risques de décès ou de maladie pendant la grossesse et l'accouchement. Elles exigent un logement adéquat, avec un accès à l'eau potable et la sécurité d'occupation. Toutefois, les obstacles à surmonter sont énormes.

L'insécurité est l'une des principales caractéristiques des communautés exclues du reste de la société. Nombre des personnes concernées n'ont aucun droit sur leur logement ou leur terrain, alors que ceux-ci sont essentiels à leur vie. Les porte-parole et les dirigeants de communautés qui exigent le respect des droits humains et s'opposent aux intérêts en place doivent faire face aux menaces, au harcèlement et aux agressions. Les discriminations, la pauvreté et la marginalisation exposent les femmes à un plus grand risque de violence, tout en leur interdisant une protection adéquate de la police et l'accès aux services et au soutien du gouvernement. L'exclusion prive les enfants d'éducation, et les empêche de réaliser leur potentiel, ce qui piège de nouvelles générations dans la pauvreté.

 

Pour de plus amples informations, voir:

 


Retourner au dossier sur l’exclusion

  Retourner au dossier sur l’exclusion

 

 

Découvrez le voyage au cœur des droits humains

Voyagez au cœur des droits humains. Parcourez le monde pour en savoir plus sur les droits humains et la pauvreté. Découvrez la mortalité maternelle, les atteintes aux droits humains dans les bidonvilles, les dénis de justice, et agissez contre ces abus. Rencontrez des gens et des communautés, écoutez leurs histoires, racontez la vôtre.