05 mars 2008
Les droits humains attaqués à l’approche des élections au Zimbabwe

Les partis politiques se préparent à faire campagne dans tout le pays pour les élections présidentielle, législatives et locales prévues le 29 mars 2008.

Morgan Tsvangirai, président du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), devant le tribunal d'Harare en mars 2006.Il est à craindre que, comme les fois précédentes, la police ne recoure à une force excessive pour entraver les activités pacifiques des partis d’opposition et priver ces derniers de leur droit de se réunir librement, en utilisant la Loi relative à l'ordre public et à la sécurité, qui a été récemment modifiée.

Le 23 janvier, la police a agressé et arrêté des sympathisants et des dirigeants du Mouvement pour le changement démocratique (MDC). Morgan Tsvangirai, qui est à la tête de l’une des factions du MDC, a été emmené de son domicile à 4 heures du matin par des agents du service de maintien de l’ordre de la police nationale. Il a été détenu au commissariat central d’Harare puis libéré sans inculpation vers 8 heures. Deux autres cadres du MDC, Ian Makone et Denis Murira, ont également été détenus et libérés.

Le gouvernement harcèle et intimide régulièrement ceux qu’ils considèrent comme des opposants au président Robert Mugabe. En mars 2007, par exemple, une cinquantaine de responsables du MDC et de la société civile ont été arrêtés et violemment frappés. Certains ont été torturés.

Il n’est pas rare que la police arrête et batte des défenseurs des droits humains et des militants du MDC qui participent à des manifestations pacifiques. Les détenus sont ensuite souvent maltraités et privés de tout accès à un avocat, à de la nourriture et à des médicaments.

Le service de maintien de l’ordre de la police nationale se montre particulièrement brutal à l’égard des membres du MDC et des militants de la société civile qui critiquent les politiques gouvernementales. Amnesty International dispose de preuves solides selon lesquelles des militants ont subi des tortures et des mauvais traitements en garde à vue aux mains d’agents du service de maintien de l’ordre.

212
appels envoyés

Passez à l'action

Appel à l'action

Passez à l'action

Agir avec modération lors des manifestations publiques

Monsieur le Directeur,
Je suis scandalisé(e) par le fréquent recours des membres de la police du Zimbabwe à une force excessive durant les manifestations pacifiques organisées par les partis politiques d’opposition et les organisations de la société civile.
Au vu de ce qui s’est passé lors des précédentes élections, je crains que la police n’ait recours à une force excessive, à des arrestations arbitraires, au harcèlement, à l’intimidation, à des agressions et à la torture, à l’approche des élections présidentielle, législatives et locales, contre les militants de l’opposition politique et de la société civile qui critiquent les politiques gouvernementales.
Je vous demande par conséquent de veiller à ce que tous les policiers placés sous votre commandement agissent avec modération lors des manifestations publiques et que tous les détenus, y compris les militants politiques et les défenseurs des droits humains, puissent rencontrer l’avocat de leur choix et recevoir de la nourriture et des soins médicaux.
La police devrait également appliquer la Loi relative à l'ordre public et à la sécurité, qui a été récemment modifiée, de manière impartiale afin que tous les partis politiques soient en mesure d’exercer leur droit à la liberté de réunion et d’association pacifiques durant la campagne électorale.
Veuillez agréer, Monsieur le Directeur, l’expression de ma haute considération. 

Signature

Commentaire

To contribute comments on the Activism Center you must be signed in. Be the first to comment

Register now for your Activism profile on amnesty.org

The profile enables you to...

  • Comment and engage with a wide range of human rights debates, activism, stories and blogs
  • Control your anonymity and privacy settings
  • Ensure your voice contributes to our campaigns
  • Record and share your activity
  • Timely on and offline activism opportunities and news alerts
  • Twitter and Facebook integration coming soon


Why wait? Human rights is nothing without you    Register now »
663,222
Nombre total d’actions entreprises
par des personnes telles que vous