08 janvier 2010
Il faut protéger les civils au Soudan

Le 9 janvier 2010, des milliers de militants dans le monde entier se mettent au diapason pour demander aux dirigeants mondiaux d'empêcher que le Soudan ne sombre une nouvelle fois dans un conflit grave et généralisé.

Cette initiative intervient un an avant le référendum qui va décider de l'avenir du Soudan et à l'occasion du cinquième anniversaire de l'Accord de paix global qui prévoyait la tenue de ce référendum.

2009 a été l'année la plus violente dans le sud du Soudan depuis la signature de cet accord de paix. On a enregistré plus de 2 500 morts et 350 000 personnes déplacées.

Au Darfour, la population civile continue de payer un lourd tribut au conflit : plus de 2,6 millions de personnes vivent dans des camps pour personnes déplacées.

À l'approche des élections présidentielle et parlementaires au Soudan en avril 2010 et du référendum sur l'indépendance du sud du Soudan en 2011, les violences et les atteintes aux droits humains risquent de s'accentuer.

En 2009, les attaques contre des civils dans le sud du Soudan se sont considérablement multipliées, notamment dans les zones de la frontière contestée entre le nord et le sud du Soudan et dans l'État de Jonglei.

Les récentes flambées de violence ont ravivé les conflits ethniques dans le sud, compromettant la paix relative que cette région connaît depuis 2005 et exposant les civils au risque de subir des atteintes aux droits humains.

Au Darfour, les civils continuent d'être confrontés chaque jour à l'insécurité, tandis que la Mission des Nations unies et de l'Union africaine au Darfour (MINUAD) manque toujours de matériel et de personnel pour s'acquitter pleinement de son mandat.

Amnesty International demande au Conseil de sécurité des Nations unies de veiller à ce que la MINUAD et la Mission des Nations unies au Soudan (MINUS) remplissent leur mission de protection de la population civile, en définissant clairement leurs objectifs et leurs priorités.

En outre, Amnesty International demande aux États membres du Conseil de sécurité de fournir à ces deux forces l'équipement et le soutien dont elles ont besoin pour mener à bien leur mission.

787
appels envoyés

Passez à l'action

Campaign has expiredCette action est fermée. Merci pour votre soutien
663,219
Nombre total d’actions entreprises
par des personnes telles que vous