27 juillet 2009
Le Nicaragua doit lever l'interdiction totale de l'avortement

L'interdiction totale de l'avortement au Nicaragua met en danger la vie des femmes et des jeunes filles car elle les prive de soins vitaux et empêche les professionnels de santé de faire efficacement leur métier, et contribue de ce fait à l'augmentation de la mortalité maternelle dans le pays.

Amnesty International exhorte les autorités du Nicaragua à :

  • abroger immédiatement la loi qui interdit toutes les formes d'avortement ;
  • garantir des services d'interruption de grossesse sûrs et accessibles pour les victimes de viol et pour les femmes dont la vie ou la santé sont menacés en raison des risques liés à la poursuite de leur grossesse ;
  • protéger la liberté d'expression de ceux qui dénoncent cette loi, et offrir une assistance complète aux femmes et aux jeunes filles qui subissent les conséquences de cette loi.
713
appels envoyés

Passez à l'action

Appel à l'action

Commentaire

To contribute comments on the Activism Center you must be signed in. Be the first to comment

Register now for your Activism profile on amnesty.org

The profile enables you to...

  • Comment and engage with a wide range of human rights debates, activism, stories and blogs
  • Control your anonymity and privacy settings
  • Ensure your voice contributes to our campaigns
  • Record and share your activity
  • Timely on and offline activism opportunities and news alerts
  • Twitter and Facebook integration coming soon


Why wait? Human rights is nothing without you    Register now »
663,023
Nombre total d’actions entreprises
par des personnes telles que vous