06 mai 2011
Halte à la peine de mort au Bélarus !

Le Bélarus est le dernier pays d’Europe et de l’ex-Union soviétique à procéder encore à des exécutions. Alors que les États sont toujours plus nombreux à rejeter ce châtiment inhumain, vous pouvez contribuer à faire totalement disparaître en Europe le recours à la peine de mort.

La peine de mort représente une négation absolue des droits humains. Au Bélarus, la situation est d’autant plus dramatique que la peine capitale est utilisée par un système pénal défaillant qui viole les normes internationalement reconnues.

La torture serait utilisée pour arracher des « aveux » aux détenus, qui n’auraient pas accès à des voies de recours efficaces, et les condamnés à mort ne sont avertis que très peu de temps à l’avance du moment de leur exécution.

Amnesty International, le Centre des droits humains Viasna et le Comité Helsinki du Bélarus s’opposent à la peine de mort en toutes circonstances et sans exception.

Image: Simulation de la méthode d’exécution utilisée au Bélarus, le dernier pays d’Europe et de l’ex-Union soviétique procédant encore à des exécutions.

18784
appels envoyés

Passez à l'action

Campaign has expired
662,970
Nombre total d’actions entreprises
par des personnes telles que vous