13 juillet 2010
Les blogueurs azerbaïdjanais condamnés doivent bénéficier d'un procès en appel équitable

Le 8 juillet 2009, les blogueurs Adnan Hajizade et Emin Milli ont été agressés dans un restaurant de la capitale azerbaïdjanaise, Bakou, par deux hommes non dentifiés.

Ils ont signalé ces faits à la police, mais ont été traités comme les agresseurs et arrêtés. Le 11 novembre 2009, ils ont été condamnés à une peine totalisant quatre ans et demi d'emprisonnement pour « hooliganisme » et « coups et blessures légers ».

Amnesty International considère Adnan Hajizade et Emin Milli comme des prisonniers d'opinion, car ils sont détenus uniquement pour avoir exercé de manière pacifique leur droit à la liberté d'expression.

Les deux militants utilisent des outils de mise en réseau du Web, dont YouTube, Facebook et Twitter, afin de faire circuler des informations sur la situation sociopolitique en Azerbaïdjan.

Un juge a été nommé pour connaître de l'affaire, ce qui laisse supposer que l'audience en appel d'Adnan Hajizade et Emin Milli devrait se dérouler devant la Cour suprême d'Azerbaïdjan dans les mois qui viennent.

Au cours de l'enquête et du procès, la police et le ministère public n'ont pas interrogé de témoins ni réussi à se procurer les enregistrements d'une caméra de sécurité qui auraient pu montrer le déroulement des faits au restaurant.

Ces services ont également soumis au tribunal des documents contenant des erreurs quant à la situation d'Adnan Hajizade. Ces documents indiquaient, à tort, qu'il était sans emploi et avait des antécédents judiciaires.

Par ailleurs, le tribunal a refusé de prendre en compte – sans avancer la moindre explication – des photographies montrant les blessures infligées à Emin Milli et Adnan Hajizade, ainsi que des vidéos de l'agression enregistrées par des téléphones portables et par la caméra de sécurité située devant le restaurant susceptible d'avoir enregistré ce qui s'était passé.

Emin Milli est le cofondateur d'un forum en ligne, Alumni Network, sur lequel les membres débattent de politique, tandis qu'Adnan Hajizade est coordinateur d'un mouvement de jeunesse appelé OL!, qui prône la non-violence et la tolérance.

Emin Milli a ouvertement critiqué les modifications apportées à la Constitution azerbaïdjanaise, à savoir l'abolition de la limitation du nombre de mandats présidentiels – ce qui permet à l'actuel président Ilham Aliyev comme à ses successeurs de se représenter indéfiniment.

Le 28 juin 2009, OL! a posté sur YouTube une vidéo satirique, produite par Adnan Hajizade, qui critiquait le gouvernement azerbaïdjanais.

Il s'agit d'une parodie de conférence de presse animée par un âne. Elle a été diffusée après la parution d'un article qui s'intéressait au fait que le gouvernement d'Azerbaïdjan aurait dépensé des milliers de dollars pour importer des ânes depuis l'Allemagne, dans le cadre d'une transaction sans doute destinée à dissimuler des faits de corruption ou de détournement de fonds publics.

La vidéo évoque l'achat de ces ânes, l'introduction de lois restrictives concernant les ONG et le degré de priorité peu élevé que le gouvernement accorde aux droits humains.

Le 8 juillet, juste une semaine après la diffusion de cette vidéo par OL!, Adnan Hajizade et Emin Milli dînaient avec cinq autres militants de la société civile dans un restaurant de Bakou, lorsqu'ils ont été agressés.

Photo : le blogueur azerbaïdjanais Adnan Hajizade.
© DR

852
appels envoyés

Passez à l'action

Campaign has expired
663,118
Nombre total d’actions entreprises
par des personnes telles que vous