Informe anual 2013
El estado de los derechos humanos en el mundo

Comunicados de prensa

24 abril 2013

Nominations pour le prix Martin Ennals

La Fondation Martin Ennals et la Ville de Genève ont rendu publics le 24 avril les noms des trois candidats nominés pour le prix Martin Ennals, le prix le plus important décerné par le mouvement mondial des droits humains.

Cette récompense est octroyée à des défenseurs des droits humains profondément engagés et confrontés à des risques sérieux. Le lauréat est choisi par la communauté internationale des droits humains (voir la composition du jury ci-dessous). L'objectif du prix est de garantir aux lauréats une certaine protection grâce à la reconnaissance internationale.

Cette année, les candidats sélectionnés sont les suivants :

1.    Mona Seif, Égypte : Fondatrice du mouvement citoyen No To Military Trials, créé le 25 février 2011 et qui s'efforce d'obtenir l'arrêt des procès militaires intentés à des civils, Mona Seif rassemble autour de cette cause militants, avocats, familles de victimes et acteurs locaux de tout le pays. Dans le contexte de répression de la liberté d'expression que connaît l’Égypte, elle et d'autres défenseurs des droits humains sont visés par des poursuites pénales. « La solidarité internationale – et je veux dire par là le soutien apporté par les gens plutôt que celui apporté par les gouvernements – nous donne la force de continuer notre combat contre les procès militaires intentés à des civils », a-t-elle déclaré.

2.    Joint Mobile Group : Le Joint Mobile Group a été lancé par Igor Kaliapine à la suite de plusieurs meurtres de militants des droits humains qui travaillaient en Tchétchénie. Pour limiter les risques, le Groupe envoie des chercheurs en Tchétchénie pour de courtes missions. Les informations sur les violations des droits humains recueillies sont ensuite rendues publiques et peuvent être utilisées dans le cadre de procédures judiciaires. « Quand la communauté internationale nous regarde, il est beaucoup plus difficile pour les autorités de s'en prendre à nous », a déclaré Igor Kaliapine.

3.    Présenté comme le plus important avocat spécialisé dans les droits humains en Haïti, Mario Joseph a travaillé sur des affaires de premier plan, notamment celle de l'ancien dictateur Jean-Claude « Baby Doc » Duvalier. Sa famille a obtenu l'asile aux États-Unis en 2004, mais il a choisi de rentrer en Haïti. Depuis 20 ans qu'il exerce en tant qu'avocat, Mario Joseph n'a pratiquement jamais cessé d'être en butte à des intimidations et des menaces. Ces pressions se sont toutefois accentuées ces derniers mois. « La reconnaissance du prix Martin Ennals donne une visibilité essentielle à mon travail et à celui de toutes les personnes qui se battent pour les droits humains en Haïti, a souligné Mario Joseph. Ceci va rendre notre travail moins dangereux et plus efficace. »

Le prix Martin Ennals sera décerné lors d'une cérémonie qui aura lieu le 8 octobre 2013 à Genève.

Principale récompense du mouvement des droits humains, le prix Martin Ennals pour les défenseurs des droits de l'homme est le fruit d'une collaboration sans équivalent entre 10 des principales organisations internationales de défense des droits fondamentaux ayant pour objectif de protéger les militants dans le monde.
Le jury est composé des ONG suivantes :

  • Amnesty International
  • Human Rights Watch
  • Human Rights First
  • Fédération internationale des ligues des droits de l'homme
  • Organisation mondiale contre la torture
  • Front Line Defenders
  • Commission internationale de juristes
  • Diakonie
  • Service international pour les droits de l'homme
  • Système d'information et de documentation sur les droits humains (HURIDOCS)


Si vous souhaitez obtenir de plus amples informations, veuillez contacter Michael Khambatta, par téléphone au +41 79 474 8208 ou par courriel (khambatta@martinennalsaward.org). Vous pouvez aussi vous rendre sur le site http://www.martinennalsaward.org/

Índice AI: PRE01/195/2013
Región Europa y Asia Central
País Suiza
Si deseas más información, ponte en contacto con Oficina de Prensa Internacional »

Oficina de Prensa Internacional

Teléfono : +44 (0) 20 7413 5566
9.30 - 17.00 GMT de lunes a viernes
Teléfono : +44 (0) 777 847 2126
Línea operativa 24 horas
Fax : +44 (0) 20 7413 5835
Oficina de Prensa Internacional
Peter Benenson House
1 Easton Street
London
WC1X 0DW
Reino Unido
Sigue a la Oficina de Prensa Internacional en Twitter
@amnestypress