01 diciembre 2011
Arabie saoudite : demandez la libération d'un Soudanais détenu au nom de la «guerre contre le terrorisme»

Le ressortissant soudanais Hamad al Neyl Abu Kassawy est détenu sans inculpation ni jugement depuis sont arrestation à Médine, en Arabie saoudite, en juin 2004.

Le ressortissant soudanais Hamad al Neyl Abu Kassawy est détenu sans inculpation ni jugement depuis sont arrestation à Médine, en Arabie saoudite, en juin 2004. Ses proches n'en ont rien su jusqu'en février 2005, lorsqu'un Saoudien qui s'était rendu dans une prison de Médine leur a appris que Hamad al Neyl Abu Kassawy y était incarcéré. On pense qu'il est suspecté en raison de ses fréquents voyages en tant que marchand. Il gagnait sa vie comme « marchand itinérant », voyageant entre le Soudan, la Syrie et les Émirats arabes unis, achetant et vendant des articles ménagers et des vêtements.

Selon certaines informations, Hamad al Neyl Abu Kassawy aurait fait plusieurs tentatives de suicide et il semble qu'il ait mené une grève de la faim pendant 21 jours. Par ailleurs, on pense qu'il souffre de problèmes gastriques.

Hamad al Ney Abu Kassawy est l'une des milliers de personnes détenues en Arabie saoudite dans le cadre de la « guerre contre le terrorisme ». Les suspects sont souvent détenus au secret pendant des années sans inculpation ni jugement, sans pouvoir consulter un avocat ni contester devant les tribunaux la légalité de leur détention. Ceux qui finissent par comparaître sont souvent jugés lors de procédures secrètes.

Veuillez demander aux autorités saoudiennes de libérer sans délai Hamad al Ney Abu Kassawy, à moins qu'il ne soit jugé dans le cadre d'une procédure équitable ou qu'il puisse contester la légalité de sa détention.

Nous enverrons vos signatures au roi Abdallah bin Abdul Aziz al Saoud.


Je prie instamment les autorités saoudiennes :

  • soit de libérer Hamad al Neyl Abu Kassawy sans délai ;
  • soit de l'inculper d'une infraction dûment reconnue par la loi et de le traduire en justice dans les meilleurs délais et dans le respect des règles d'équité ;
  • dans tous les cas, de faire en sorte qu'il ne soit pas torturé ni maltraité, qu'il ait accès sans délai et de manière régulière à une assistance consulaire et à un avocat de son choix, qu'il soit autorisé à voir sa famille et qu'il reçoive tous les soins médicaux dont il pourrait avoir besoin.
884
acciones emprendidas

Actúa

Campaign has expiredCette action est fermée. Merci de votre soutien
663,155
acciones emprendidas
por personas como tú