Informe anual 2013
El estado de los derechos humanos en el mundo

28 julio 2011

Taiwan confirme une condamnation à mort dans le cadre d'une affaire vieille de 23 ans

Taiwan confirme une condamnation à mort dans le cadre d'une affaire vieille de 23 ans

Taiwan doit cesser de recourir à la peine capitale, a déclaré Amnesty International jeudi 28 juillet après la confirmation d'une condamnation à ce châtiment dans l'affaire pénale la plus ancienne du pays.

Chiou Ho-shun, incarcéré depuis 23 ans, se trouve désormais dans le quartier des condamnés à mort et risque d'être exécuté, la Cour suprême ayant rejeté son recours le 28 juillet.

« Les autorités taiwanaises doivent immédiatement suspendre l'exécution de Chiou Ho-shun, et ordonner qu'il soit rejugé et bénéficie d'une procédure équitable conforme aux normes internationales », a déclaré Sam Zarifi, directeur du programme Asie-Pacifique d'Amnesty International.

« Taiwan doit par ailleurs introduire un moratoire sur l'ensemble des exécutions, étape vers l'abolition totale de ce châtiment cruel, inhumain et dégradant. »

À la suite d'une enquête officielle, en 1994, deux procureurs et 10 policiers travaillant sur l'affaire de l'enlèvement de Lu Cheng ont été reconnus coupables d'avoir extorqué des « aveux » sous la torture.

En 2003, la police a également reconnu avoir dissimulé le fait qu'un homme exécuté pour d'autres infractions avait avoué le meurtre.

Il a été condamné à mort en 1989 pour deux crimes distincts commis en 1987 : l'enlèvement de Lu Cheng et le meurtre de Ko Hung Yu-lan.

Le cas de Chiou Ho-shun a fait l'objet de nombreux allers-retours entre la Haute Cour et la Cour suprême, et a été rejugé 11 fois.

Ses 11 coaccusés ont été condamnés à des peines de prison, qu'ils ont tous purgées ; l'un d'entre eux est mort en prison.

Plus de 50 personnes se trouvent actuellement dans le quartier des condamnés à mort à Taiwan. Cinq hommes ont été exécutés cette année et quatre autres le 30 avril 2010. La dernière exécution avant cette date remonte à décembre 2005.

Depuis 2000, le gouvernement taiwanais s'est engagé à maintes reprises à abolir la peine de mort. L'application obligatoire de ce châtiment a été abolie en 2006. Le nombre de crimes emportant la peine capitale a diminué mais les exécutions se sont poursuivies.

« Compte tenu des exécutions récentes et de ce dernier jugement en date, Amnesty International met en doute les déclarations d'intention des autorités taiwanaises concernant l'abolition de la peine de mort », a ajouté Sam Zarifi.

« Taiwan doit tenir sa promesse de mettre fin à cette pratique détestable, et suivre la tendance abolitionniste mondiale. »

En 1977, lorsque Amnesty International a lancé sa Campagne mondiale contre la peine de mort, ce châtiment avait été aboli dans 16 États seulement. Aujourd'hui, près de 100 pays ont cessé d'y recourir pour tous les crimes, et 139 l'ont aboli en droit ou dans la pratique.

Más información

Il est temps que justice soit rendue : un Taiwanais est rejugé pour la 11e fois (nouvelle, 21 septembre 2009)

Tema

Pena de muerte 

País

Taiwán 

Región

Asia y Oceanía 

@amnestyonline on twitter

Noticias

22 julio 2014

Mientras en Londres se reúnen hoy activistas para debatir sobre estrategias para abordar la mutilación genital femenina, comunidades de todo Sierra Leona adoptan un enfoque... Más »

04 septiembre 2014

Amnistía Internacional lleva muchos años investigando y documentando el uso de la tortura en México. A continuación, ofrecemos algunos datos alarmantes:

Más »
03 junio 2014

En la segunda de una serie de dos partes, dos de las personas cuyos nombres estaban entre los “más buscados” a causa de su papel en las protestas de 1989 en Tiananmen cuentan... Más »

11 julio 2014

Sasha, activista ucraniano de 19 años, fue secuestrado a punta de pistola por separatistas en Luhansk y golpeado una y otra vez durante 24 horas.

Más »
03 septiembre 2014

La decapitación del periodista estadounidense Steven Sotloff por militantes del Estado Islámico es el último de la serie de crímenes de guerra que están cometiendo los grupos... Más »