Informe anual 2013
El estado de los derechos humanos en el mundo

28 enero 2011

Une militante yéménite des droits humains menacée après avoir organisé des manifestations

Une militante yéménite des droits humains menacée après avoir organisé des manifestations

Amnesty International demande aux autorités yéménites de protéger une journaliste et militante des droits humains qui aurait été indirectement menacée de mort par un haut responsable après avoir participé à l'organisation du mouvement de protestation qui se poursuit dans le pays.

Les craintes pour la sécurité de Tawakkol Karman découlent d'un appel téléphonique que son frère a reçu mercredi 26 janvier, l'avertissant que sa sœur allait mourir s'il ne faisait pas en sorte qu'elle reste chez elle.

Cette menace a été proférée alors que des dizaines de milliers de personnes continuaient de manifester dans les rues de la capitale Sanaa pour dénoncer la corruption et réclamer des réformes économiques et la démission du président Ali Abdullah Saleh.

Tawakkol Karman, présidente de l'organisation non gouvernementale (ONG) yéménite Femmes journalistes sans chaînes, a été arrêtée le 23 janvier après avoir pris part à des manifestations étudiantes à Sanaa les 22 et 23 janvier.

Ces manifestants exprimaient leur solidarité avec le mouvement de protestation qui secoue la Tunisie et réclamaient la fin du régime du président Ali Abdullah Saleh, au pouvoir depuis 1978.

Relâchée le lendemain, Tawakkol Karman a été inculpée d'avoir pris part à un rassemblement non autorisé. Des dizaines d'autres militants ont également été arrêtés et inculpés de la même infraction.

« Les autorités yéménites doivent prendre au sérieux cette menace qu'aurait reçu Tawakkol Karman et prendre des mesures de toute urgence, conformément à ses souhaits, pour garantir qu'elle ne soit pas soumise à d'autres actes d'intimidation ni à des violences physiques, a indiqué Philip Luther, directeur adjoint du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International.

« Elles doivent diligenter immédiatement une enquête approfondie et impartiale sur cette menace et amener toute personne présumée responsable à rendre des comptes, aussi haut placée fût-elle. »

Le frère de Tawakkol Karman aurait reçu un appel le 26 janvier, l'enjoignant de garder sa sœur à la maison, sinon « ceux qui s'opposent au fouet de l'obéissance seront tués ».

Tawakkol Karman a confié à Amnesty International qu'elle prend cette menace au sérieux.

Le gouvernement yéménite recourt à des méthodes répressives et illégales afin de museler la dissidence, en prenant pour cibles les défenseurs des droits humains, les journalistes et les étudiants.

« Bien que les manifestations de masse organisées le 27 janvier semblaient avoir été tolérées et s'être déroulées sans incident majeur, les attaques contre les militants de la société civile qui mettent sur pied des rassemblements pacifiques ou y participent semblent se multiplier », a déploré Philip Luther.

La Constitution yéménite garantit la liberté d'expression. Toutefois, ce droit est battu en brèche par des lois et pratiques restrictives, notamment la Loi de 1990 relative à la presse et à la publication et le Tribunal spécialisé dans la presse et les publications, créé en mai 2009. Manifestement, ce tribunal vise à réprimer la dissidence en accélérant les procédures engagées contre les détracteurs du gouvernement.

Tema

Activistas 
Detención 
Libertad de expresión 
Revueltas en Oriente Medio 

País

Egipto 

Región

Oriente Medio y Norte de África 

@amnestyonline on twitter

Noticias

03 diciembre 2014

Cuando Magdy el Baghdady, londinense de 30 años, viajó a Sudán en 2011 para abrir un restaurante, poco podía imaginar que sería detenido y torturado. Esta es su increíble... Más »

27 noviembre 2014

Aquí tienes 15 datos sobre el proceso de restitución de tierras de Colombia.

Más »
26 enero 2015

En un rincón oscuro de un centro secreto de detención de Filipinas había una imitación de la ruleta multicolor usada en “La ruleta de la fortuna”. Pero en lugar de repartir... Más »

09 octubre 2014

ONG rusas calificadas de "agentes extranjeros" por las autoridades hablan sobre su lucha para poner fin a la campaña de desprestigio emprendida contra ellos y sobre su vital... Más »

03 septiembre 2014

La decapitación del periodista estadounidense Steven Sotloff por militantes del Estado Islámico es el último de la serie de crímenes de guerra que están cometiendo los grupos... Más »