Informe anual 2013
El estado de los derechos humanos en el mundo

26 marzo 2010

Bahreïn : des professionnels de la santé arrêtés pour avoir aidé un homme à la suite d'une manifestation antigouvernementale

Bahreïn : des professionnels de la santé arrêtés pour avoir aidé un homme à la suite d'une manifestation antigouvernementale

Amnesty International a appelé les autorités bahreïnites à s'expliquer au sujet de l'arrestation et de la brève détention de deux professionnels de la santé qui ont, semble-t-il, porté assistance à un homme blessé à la suite d'une manifestation antigouvernementale qui s'est déroulée ce mois-ci.

Ibrahim al Demistani, qui travaille à l'hôpital Al Salmaniya à Manama, et Abdel Aziz Shabeeb, infirmier dans une entreprise privée, ont été arrêtés après être venus en aide à Hussain Ali Hassan al Sahlawi. Cet homme avait perdu connaissance lorsqu'un agent des forces de sécurité avait tiré sur lui à Kazarkan, le 14 mars au soir.

Ibrahim al Demistani et Abdel Aziz Shabeeb ont été détenus dans un poste de police de Hamad et ont été libérés sous caution le dimanche suivant. Ils sont accusés de « dissimulation » et d'« utilisation abusive de leurs compétences médicales ».

Hussain Ali Hassan al Sahlawi est, semble-t-il, toujours soigné pour ses blessures. Sous surveillance policière constante, il aurait été inculpé de participation à une manifestation illégale. Il a été autorisé à entrer en contact avec sa famille et à consulter un avocat.

Selon des articles de presse, le ministre de la Santé a expulsé des membres de la Société des infirmiers bahreïnites (BNS) des locaux de leur syndicat le lundi 22 mars, afin de les empêcher de donner une fête pour célébrer la libération d'Ibrahim al Demistani, qui est le secrétaire de cette organisation.

Dans une lettre adressée le mardi 23 mars au ministre de l'Intérieur, Amnesty International a demandé des éclaircissements quant aux mesures prises par les autorités pour enquêter sur les circonstances dans lesquelles Hussain Ali Hassan al Sahlawi a été blessé par balle. En effet, certaines informations indiquent qu'il n'était pas armé et ne représentait donc pas une menace pour l'agent des forces de sécurité qui a tiré sur lui.

L'organisation a également sollicité des précisions concernant la situation juridique actuelle d'Ibrahim al Demistani et d'Abdel Aziz al Shabeeb, ainsi que les motifs des poursuites dont ils font l'objet pour avoir prodigué des soins à un homme blessé.

Hussain Ali Hassan al Sahlawi a été touché quelques minutes seulement après que des dizaines de manifestants ont brûlé des pneus en signe de protestation contre le gouvernement, à Karzakan. Il était prévu que ce rassemblement se déroule en même temps que le Grand Prix de Formule 1 pour profiter du fait que l'attention internationale était braquée sur Bahreïn lors de cet événement.

Cette manifestation et d'autres, qui ont eu lieu récemment dans des villages majoritairement peuplés par des chiites, s'inscrivent dans un mouvement mené par des groupes chiites pour dénoncer ce qu'ils pensent être une discrimination du gouvernement à l'égard de leur communauté religieuse.

Les forces de sécurité auraient été déployées pour riposter et auraient tenté de débusquer les manifestants qui avaient fui et s'étaient réfugiés dans des maisons.

Selon les informations recueillies par Amnesty International, Hussain Ali Hassan al Sahlawi n'avait pas pris part à la manifestation et a été touché au moment où il montait dans sa voiture, stationnée devant la maison de son grand-père.

País

Bahréin 

Región

Oriente Medio y Norte de África 

Tema

Detención 
Libertad de expresión 
Law Enforcement 
Medical And Health 

@amnestyonline on twitter

Noticias

22 julio 2014

Mientras en Londres se reúnen hoy activistas para debatir sobre estrategias para abordar la mutilación genital femenina, comunidades de todo Sierra Leona adoptan un enfoque... Más »

10 octubre 2014

Países de todo el mundo siguen condenando a muerte o ejecutando a personas con discapacidad mental e intelectual, en una clara violación de las normas... Más »

10 octubre 2014

Países de todo el mundo siguen condenando a muerte o ejecutando a personas con discapacidad mental e intelectual, en una clara violación de las normas... Más »

09 octubre 2014

ONG rusas calificadas de "agentes extranjeros" por las autoridades hablan sobre su lucha para poner fin a la campaña de desprestigio emprendida contra ellos y sobre su vital... Más »

03 septiembre 2014

La decapitación del periodista estadounidense Steven Sotloff por militantes del Estado Islámico es el último de la serie de crímenes de guerra que están cometiendo los grupos... Más »