Documento - Egypt: Never again

Égypte.

ÉGYPTE : PLUS JAMAIS ÇA

AMNESTY INTERNATIONAL

Document public

MDE 12/001/2013

AILRC-FR

Janvier 2013

Monsieur le Président,

En novembre 2011, les forces centrales de sécurité ont tué 51 manifestants rue Mohamed Mahmoud, au Caire. Aujourd'hui, un seul de leurs membres est en instance de jugement pour actes de violence. Les familles des victimes attendent toujours que justice soit rendue.

Depuis l'accession au pouvoir du Conseil suprême des forces armées, il y a 17 mois, l'armée et les forces de sécurité ont tué plus de 120 manifestants. Des mesures sont nécessaires pour garantir que de tels actes ne se reproduiront jamais.

Je vous exhorte à mettre en place un mécanisme de surveillance doté du pouvoir d'enquêter de manière indépendante, efficace et impartiale sur toutes les accusations de violations des droits humains perpétrées par les forces de sécurité. Je vous demande également de modifier ou d'abroger les lois empêchant la réalisation de telles enquêtes et de veiller au respect des normes internationales dans les dispositions relatives au recours à la force.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma haute considération.

Nom :

Pays :

Président Mohamed Morsi

Bureau du Président

Palais présidentiel

Héliopolis

Le Caire, République arabe d'Égype

image2.emf

Deux manifestants blessés par les bombes lacrymogènes des policiers antiémeutes lors d'affrontements près de la place Tahrir, au Caire (novembre 2011).

© REUTERS/Asmaa Waguih

image1

Cómo puedes ayudar

AMNISTÍA INTERNACIONAL EN EL MUNDO