Documento - Romania: Write for rights: Coastei Street families

Roumanie. Écrire pour les droits 2012. Familles de la rue Coastei

Familles de la rue Coastei Roumanie

AMNESTY INTERNATIONAL Document public EUR 39/010/2012 AILRC-FR

Septembre 2012

L'histoire des familles de la rue Coastei Le 17 décembre 2010, 76 familles, soit environ 350 personnes (dont une majorité de Roms), ont été expulsées de force du centre-ville de Cluj-Napoca, en Roumanie.

Quarante familles ont été relogées dans de nouvelles habitations en périphérie de la ville, près de la décharge municipale et d'une ancienne déchetterie destinée aux produits chimiques. Les logements fournis sont insuffisants. Un résident a déclaré : « La seule pièce est toute petite ; l'humidité de l'air extérieur imprègne les murs. C'est horrible, c'est un cauchemar… À côté de nous, il y a une famille de 13 personnes, dont 11 enfants, dans une seule pièce. » Les logements ne sont approvisionnés ni en eau chaude ni en gaz. L'arrêt de bus est à environ 2,5 km, ce qui rend difficile pour les enfants d'aller à l'école et pèse sur l'accès des habitants à l'éducation, à l'emploi, à la santé et aux autres services fondamentaux.

Sur les 76 familles, 36 ne se sont vu offrir aucune solution de relogement et se sont donc retrouvées à la rue. Sept familles sont hébergées chez des proches. Les 29 autres familles ont construit des logements de fortune près des habitations qui leur ont été assignées. Elles n'ont ni eau courante, ni installations sanitaires, ni électricité. N'ayant reçu qu'une autorisation verbale des autorités pour construire ces habitations, elles craignent chaque jour d'être expulsées.

Témoignages de soutien envers les familles de la rue Coastei Écrivez une lettre ou envoyez une carte aux familles.

Former Coastei Street families c/o Romania team Amnesty International 1 Easton Street London WC1X 0DW Royaume-Uni

Écrivez au Maire de Cluj-Napoca Demandez-lui de mener une véritable consultation auprès de toutes les familles ayant été expulsées de force de la rue Coastei et relogées dans le nouveau quartier de Pata Rat afin d'élaborer de nouvelles solutions de logement à long terme. Priez le maire de fournir des recours effectifs et d'accorder réparation aux victimes d'expulsions forcées pour les pertes et les souffrances qu'elles ont subies. Demandez-lui également de répondre, à court terme, aux besoins urgents des familles, en leur fournissant un minimum de sécurité d'occupation et un accès suffisant à l'eau, au gaz, à l'électricité et autres services essentiels.

Mayor of Cluj Napoca Emil Boc Str. Motilor nr. 3, Cluj Napoca Roumanie

Courriel : emil.boc@primariaclujnapoca.ro

Formule d'appel : Dear Mayor / Monsieur le Maire,

Cómo puedes ayudar

AMNISTÍA INTERNACIONAL EN EL MUNDO