Documento - Viet Nam: Further information: Vietnamese blogger "loses arm" in prison

Viêt-Nam. Un blogueur vietnamien « perd un bras » en prison

Action complémentaire sur l'AU 132/11, ASA 41/004/2011 – Viêt-Nam 27 juillet 2011

ACTION URGENTE

UN BLOGUEUR VIETNAMIEN « PERD UN BRAS » EN PRISON

Selon un responsable de la sécurité du service d ' enquêtes de la prison où il est détenu, le blogueur Nguyen Hoang Hai, connu sous le nom de Dieu Cay, aurait « perdu un bras ». Aucune information supplémentaire n ' a été communiquée et toutes les requêtes pour rencontrer Nguyen Hoang Hai continuent d ' être rejetées. Sa famille et son avocat ne l ' ont pas revu depuis octobre 2010.

Le prisonnier d'opinion Nguyen Hoang Hai a purgé l'intégralité de la peine de deux ans et demi d'emprisonnement à laquelle il avait été condamné en octobre 2010 après avoir été accusé, pour des raisons politiques, de fraude fiscale. Au lieu de le libérer, les autorités ont indiqué à sa famille qu'il était détenu pour les besoins d'une enquête dont il ferait l'objet pour « propagande » contre l'État. Les autorités ont rejeté les demandes réitérées de sa famille et de son avocat pour lui rendre visite et lui faire passer de la nourriture et des médicaments.

Le 5 juillet, sa femme s'est de nouveau rendue à la prison où il était détenu en dernier pour tenter de le voir et de lui faire passer de la nourriture. Elle a parlé avec un responsable de la sécurité, qui lui a annoncé que Nguyen Hoang Hai avait « perdu un bras » mais n'a fourni aucune information supplémentaire et n'a apporté aucune réponse à sa demande pour voir son mari.

Nguyen Hoang Hai est le cofondateur du Club des journalistes vietnamiens libres, une organisation indépendante créée en 2007 ; il a écrit des articles critiquant la politique étrangère de la Chine concernant le Viêt-Nam et participé à des manifestations pacifiques. Il a critiqué publiquement la politique du gouvernement vietnamien avant son arrestation en avril 2008 et a réclamé sur ses blogs le respect des droits humains au Viêt-Nam. Amnesty International le considère comme un prisonnier d'opinion, détenu pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d'expression.

Au Viêt-Nam, les conditions carcérales sont généralement très dures. La nourriture est de mauvaise qualité et les soins médicaux limités, c'est pourquoi les prisonniers comptent sur ce que leurs familles peuvent leur faire passer. En 2009, Nguyen Hoang Hai a été détenu au secret pendant plusieurs mois avant d'être transféré vers une prison plus éloignée de son domicile de Ho Chi Minh-Ville, il était donc difficile pour sa famille de lui rendre visite. Les prisonniers politiques détenus au secret sont particulièrement exposés au risque d'être victimes de torture ou d'autres mauvais traitements.

DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en anglais ou dans votre propre langue :

insistez auprès des autorités pour qu'elles fournissent de toute urgence des informations sur l'endroit où se trouve Nguyen Hoang Hai et sur son état de santé, notamment sur la manière dont il a « perdu un bras », comme l'a dit un responsable de la sécurité à sa femme le 5 juillet ;

engagez-les à libérer Nguyen Hoang Hai immédiatement et sans condition ;

priez-les instamment de lui permettre de voir sa famille et l'avocat de son choix et de bénéficier de tous les soins médicaux dont il pourrait avoir besoin.

ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 7 SEPTEMBRE 2011 À :

Ministre de la Sécurité publique :

Lt Gen Tran Dai Quang

Ministry of Public Security

44 Yet Kieu Street

Ha Noi, Viêt-Nam

Fax : + 844 3942 0223

Formule d ' appel : Dear Minister , / Monsieur le Ministre,

Ministre des Affaires étrangères :

Pham Binh Manh

Minister of Foreign Affairs

1 Ton That Dam Street

Ba Dinh District, Hanoï

Viêt-Nam

Fax : + 844 3823 1872

Courriel : bc.mfa@mofa.gov.vn

Formule d ' appel : Dear Minister , / Monsieur le Ministre,

Veuillez également adresser des copies aux représentants diplomatiques du Viêt-Nam dans votre pays (adresse(s) à compléter).

Nom(s), adresse(s), numéro de fax, courriel, formule d'appel

Vérifiez auprès de votre section s'il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Ceci est la première mise à jour de l'AU 132/11. Pour en savoir plus : www.amnesty.org/fr/library/info/ASA41/002/2011/fr ACTION URGENTE

UN BLOGUEUR VIETNAMIEN « PERD UN BRAS » EN PRISON

INFORMATIONS GÉNÉRALES

De sévères restrictions continuent de peser sur la liberté d'expression, d'association et de réunion au Viêt-Nam. Les autorités harcèlent et emprisonnement régulièrement les militants pacifiques qui critiquent les politiques du gouvernement et réclament plus de liberté, en vue de les réduire au silence. Des dizaines de prisonniers d'opinion, notamment des blogueurs, des avocats, des écrivains, des défenseurs des droits des travailleurs, des entrepreneurs et des partisans de groupes de l'opposition, purgent de lourdes peines d'emprisonnement au titre d'une loi qui érige en infraction la dissidence pacifique.

Nom : Nguyen Hoang Hai, également connu sous le nom de Dieu Cay

Genre : homme

Catégorie : journaliste

Action complémentaire sur l'AU 132/11, ASA 41/004/2011, 27 juillet 2011

Cómo puedes ayudar

AMNISTÍA INTERNACIONAL EN EL MUNDO