Documento - Sri Lanka: Temor por activistas srilankeses en paradero desconocido.

Sri Lanka. Craintes pour des militants portés disparus

AU 358/11, ASA 37/018/2011 – Sri Lanka 13 décembre 2011 13 décembre 2011

ACTION URGENTE

SRI LANKA. CRAINTES POUR DES MILITANTS PORTÉS DISPARUS

Les militants politiques sri lankais Lalith Kumara Weeraraju et Kugan Muruganandan sont portés disparus depuis le 9 décembre alors qu ' ils organisaient une conférence de presse, prévue pour le lendemain, ayant pour but d ' attirer l ' attention du public sur une manifestation. Les proches de Lalith Kumara Weeraraju ont reçu un appel et leur interlocuteur leur a affirmé que celui-ci avait été tué.

Lalith Kumara Weeraraju et Kugan Muruganandan ont été vus pour la dernière fois le 9 décembre alors qu'ils quittaient le domicile de ce dernier à Avarangal, dans la péninsule de Jaffna (nord du Sri Lanka). Ils préparaient une conférence de presse prévue pour le 10 décembre, Journée mondiale des droits de l'homme, afin d'attirer l'attention du public sur une manifestation qui devait avoir lieu le même jour. Des parents et proches de personnes disparues depuis la fin du conflit armé au Sri Lanka, en 2009, devaient prendre part à ce mouvement de protestation qui visait à dénoncer les atteintes aux droits humains commises à l'égard des civils tamouls par l'armée sri lankaise, et à appeler à la libération d'individus détenus sans inculpation depuis la fin de la guerre.

Selon leurs familles, les deux hommes sont partis vers 17 heures sur une moto immatriculée NP GT 7852. Des proches déclarent avoir reçu un appel anonyme par la suite ; leur interlocuteur a affirmé que Lalith Kumara Weeraraju avait été tué. Une déclaration de disparition a été enregistrée auprès de la police de Jaffna, qui nie détenir les deux hommes.

Lalith Kumara Weeraraju a déjà reçu des menaces l'avertissant qu'il ne devrait pas se mêler aux affaires politiques à Jaffna, notamment au cours de la dernière période d'élection. Il a également été agressé et blessé au cours d'une manifestation dans la ville de Jaffna le 14 novembre 2010, puis arrêté et interrogé par l'armée début 2011.

Les défenseurs des droits humains affirment que des militaires et des policiers sri lankais ont essayé d'empêcher une cinquantaine de personnes venant du sud du Sri Lanka de se joindre au mouvement de protestation. Parmi ces personnes figuraient des membres du Comité de surveillance civile, une organisation de défense des droits humains composée de bénévoles. La manifestation, qui partait d'un arrêt de bus à Jaffna, a eu lieu comme prévu le 10 décembre malgré les obstacles.

DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en anglais ou dans votre propre langue :

faites part de votre inquiétude quant à la sécurité de Lalith Kumara Weeraraju et Kugan Muruganandan ;

exhortez les autorités à ouvrir immédiatement une enquête impartiale en vue de déterminer où se trouvent ces deux hommes ;

priez-les instamment de veiller à ce que les défenseurs des droits humains puissent mener leurs activités légitimes sans craindre de faire l'objet de manœuvres de harcèlement ou d'intimidation.

ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 JANVIER 2012 À :

Président du Sri Lanka

Mahinda Rajapaksa

Presidential Secretariat

Colombo 1, Sri Lanka

Fax : +94 11 244 6657

Courriel : lalith@icta.lk

Formule d ' appel : Your Excellency , / Monsieur le Président,

Inspecteur général de la police

N K Illangakoon

New Secretariat Colombo 1

Sri Lanka

Fax : +94 11 244 0440

Courriel : igp@police.lk

Formule d ' appel : Dear Inspector General , / Monsieur l ' Inspecteur général,

Secrétaire à la Défense

Gotabhaya Rajapaksa

Ministry Of Defence and urban development

15/5, Baladaksha Mawatha,

Colombo 03, Sri Lanka

Fax : +94 11 254 1529

Courriel : secdef@sltnet.lk

Formule d ' appel : Dear Defence Secretary , / Monsieur,

Veuillez également envoyer des copies aux représentants diplomatiques du Sri Lanka dans votre pays (adresse/s à compléter) :

Nom(s), adresse(s), n° de fax, courriel, formule de politesse

Vérifiez auprès de votre section s'il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci.

ACTION URGENTE

SRI LANKA. CRAINTES POUR DES MILITANTS PORTÉS DISPARUS

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Au Sri Lanka, les manœuvres de harcèlement, les actes d'intimidation et les agressions visant les personnes, y compris les défenseurs des droits humains, qui dénoncent des violences sont monnaie courante. Bon nombre de victimes d'atteintes aux droits fondamentaux ont conscience d'un climat grandissant d'insécurité étant donné le manque de mécanismes nationaux fiables destinés à enregistrer les plaintes et à enquêter.

Noms : Lalith Kumara Weeraraju et Kugan Muruganandan

Genre h/f : h

AU 358/11, ASA 37/018/2011, 13 décembre 2011

Cómo puedes ayudar

AMNISTÍA INTERNACIONAL EN EL MUNDO