Documento - Corea del Norte: La vida de un preso de avanzada edad corre peligro en Corea del Norte.



AU 177/10, ASA 24/006/2010 – Corée du Nord 19 août 2010


ACTION URGENTE

CORÉE DU NORD. LA VIE D'UN PRISONNIER ÂGÉ EST MENACÉE

Jeong Sang-un, âgé de 84 ans, pourrait être détenu dans un camp pour prisonniers politiques en Corée du Nord après avoir été renvoyé de force dans ce pays par les autorités chinoises. On sait qu'il était en mauvaise santé à son retour. Compte tenu de son âge et des conditions éprouvantes régnant dans ce camp, la vie de cet homme est menacée.


Jeong Sang-un est un ancien mineur qui a combattu pour la Corée du Sud et a été capturé par la Corée du Nord pendant la guerre entre ces deux pays, de 1950 à 1953. Il a traversé la frontière entre la Corée du Nord et la Chine en septembre 2009. On ignore les raisons exactes qui l'ont poussé à passer en Chine. Depuis le début des années 1990, lorsque la crise alimentaire en Corée du Nord s'est aggravée, chaque année, des milliers de Nord-Coréens traversent la frontière chinoise à la recherche de nourriture et d'un asile. Peu après son arrivée en Chine, Jeong Sang-un a été arrêté par les autorités dans la province de Jilin et maintenu en détention jusqu'à son expulsion vers la Corée du Nord en février 2010. On sait qu'à son retour il était très faible et avait besoin d'aide pour marcher. En Corée du Nord, Jeong Sang-un n'a pas été traduit en justice et a été envoyé directement au camp pour prisonniers politiques (kwanliso) de Yodok, dans la province du Hamgyong du Sud.


D'après les témoignages d'anciens prisonniers et de leurs proches, les quantités de nourriture et de médicaments sont insuffisantes au kwanlisode Yodok où se trouve Jeong Sang-un.Les prisonniers peuvent être exécutés pour des infractions même mineures, tous les détenus sont obligés d'assister aux exécutions publiques et la torture est monnaie courante. De nombreux prisonniers meurent après avoir été obligés d'effectuer des travaux pénibles et dangereux en se reposant très peu.


DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS (en anglais, en coréen ou dans votre propre langue) :

  • priez instamment les autorités nord-coréennes de libérer Jeong Sang-un immédiatement ;

  • dites-vous préoccupé-e par le fait que, compte tenu de son âge, un maintien en détention dans les conditions éprouvantes d'un camp de prisonniers met sa vie en danger ;

  • exhortez les autorités à veiller à ce que pendant sa détention il ne soit ni torturé, ni victime d'autres formes de mauvais traitements, et qu'il soit autorisé à recevoir toute la nourriture, tous les médicaments et tous les soins médicaux dont il pourrait avoir besoin.


ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 SEPTEMBRE 2010 À :

Représentant permanent de la Corée du Nord auprès des Nations Unies à Genève :

So Se-pyong

Permanent Representative of DPRK Mission in Geneva
Chemin de Plonjon 1
1207 Geneva

Suisse

Fax : +41 22 786 06 62
Courriel :
mission.korea-dpr@ties.itu.int

Formule d'appel : Dear Ambassador, / Monsieur,

Représentant permanent de la Corée du Nord auprès des Nations Unies à New York :

Sin Son-ho

Office of the Permanent Mission of the DPRK to UN
820 Second Ave., 13th Floor
New York, NY 10017

États-Unis

Fax : +1 212 972 3154

Courriel : dpr.korea@verizon.net

Formule d'appel : Dear Ambassador, / Monsieur,


Copies :

Président de l'Assemblée populaire suprême :

Kim Yong-nam

President of the Presidium of the Supreme People's Assembly

Supreme People's Assembly

Pyongyang

République populaire démocratique de Corée

Fax : +850 2 381 4410



Veuillez également adresser des copies aux représentants diplomatiques de la Corée du Nord dans votre pays. Vérifiez auprès de votre section s'il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci.

ACTION URGENTE

CORÉE DU NORD. LA VIE D'UN PRISONNIER ÂGÉ EST MENACÉE


INFORMATIONS GÉNÉRALES

Chaque année, des milliers de Nord-Coréens gagnent illégalement la Chine en dépit des risques significatifs qu'ils encourent. Les personnes arrêtées par les autorités chinoises et renvoyées de force en Corée du Nord sont placées en détention, interrogées et souvent torturées, soumises à des travaux forcés ou à d'autres mauvais traitements dans des camps de prisonniers. Certaines sont exécutées. Les conditions de détention varient d'un camp à l'autre, mais de manière générale elles sont plus difficiles dans les camps pour prisonniers politiques (kwanliso) que dans ceux réservés aux personnes inculpées de « crimes » de droit commun (kyohwaso ou nodong danryundae). Les personnes incarcérées sont astreintes à des travaux physiques pénibles (bûcheronnage en montagne, extraction de pierres dans les carrières, etc.) dans tous les camps, souvent pendant dix heures ou plus par jour, sans jour de repos.


AU 177/10, ASA 24/006/2010, 19 août 2010

Cómo puedes ayudar

AMNISTÍA INTERNACIONAL EN EL MUNDO