Documento - Guinea Ecuatorial: Destacado defensor de los derechos humanos desaparecido.

Guinée équatoriale. Disparition d'un éminent défenseur des droits humains


AU 315/12, AFR 24/010/2012 – Guinée équatoriale 23 octobre 2012


ACTION URGENTE

DISPARITION D'UN ÉMINENT DÉFENSEUR DES DROITS HUMAINS

On est sans nouvelles de Fabián Nsue Nguema, avocat et défenseur des droits humains, depuis le 22 octobre, date à laquelle il a rendu visite à un client à la prison de Black Beach, à Malabo, la capitale équato-guinéenne. On craint pour sa sécurité.


Fabián Nsue Nguema, éminent avocat et défenseur des droits humains, est le représentant juridique d'un homme arrêté le 16 octobre (ou aux environs de cette date) et détenu à la prison de Black Beach. Pendant une semaine, il a essayé de voir ce dernier mais l'administration pénitentiaire ne l'y a pas autorisé.

Le 22 octobre, l'inspecteur général de la sécurité nationale l'a contacté pour lui dire qu'il pouvait rendre visite à son client. Vers 14 heures, Fabián Nsue Nguema s'est donc rendu à la prison de Black Beach mais n'a pas pu s'entretenir immédiatement avec son client. Lorsque sa femme l'a contacté à 15 heures pour savoir où il se trouvait, il lui a répondu qu'il n'avait pas encore vu son client car il devait attendre le directeur de la prison. Une heure plus tard, il l'a rappelée pour lui signaler que le directeur était arrivé. On est sans nouvelles de lui depuis lors. Sa femme a tenté de l'appeler à plusieurs reprises mais son téléphone n'a même pas sonné.

Le 23 octobre, elle s'est rendue à la prison de Black Beach pour en savoir plus. On a prétendu que son mari ne s'y trouvait pas alors qu'elle avait vu sa voiture. Elle est ensuite allée signaler la disparition de son mari à un juge d'instruction.

DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en espagnol ou dans votre propre langue :

  • dites-vous inquiet pour la sécurité de Fabián Nsue Nguema, qui semble être victime d'une disparition forcée ;

  • appelez les autorités à le relâcher immédiatement si elles le détiennent, à moins qu'il ne soit inculpé d'une infraction pénale reconnue par la loi, auquel cas elles doivent révéler son lieu de détention et lui permettre de contacter sans délai sa famille et son avocat ;

  • exhortez-les à ouvrir de toute urgence une enquête sur la disparition de cet homme et à traduire en justice les responsables présumés de ces faits.


ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 4 DÉCEMBRE 2012 À :

Procureur général

David Nguema Obiang

Fiscal General de la República

Fiscalía General de la República

Malabo, Guinée équatoriale

Fax : +240 333 09 1338 ; +240 333 09 4961 (merci de vous montrer persévérant ; les numéros de fax fonctionnent généralement entre 8 heures du matin et 15 h 30)

Formule d'appel : Sr. Don, / Monsieur le Procureur général,





Ministre de la Sécurité nationale

Nicolás Obama Nchama

Ministro de la Seguridad Nacional

Ministerio de la Seguridad Nacional

Malabo, Guinée équatoriale

Fax : +240 333 09 8259 (merci de vous montrer persévérant ; les numéros de fax fonctionnent généralement entre 8 heures du matin et 15 h 30)

Formule d'appel : Sr. Don, / Monsieur le Ministre,






Copies à :

Ministre des Affaires étrangères 

Agapito Mba Mokuy

Ministro de Asuntos Exteriores y Cooperación

Ministerio de Asuntos Exteriores y Cooperación

Malabo, Guinée équatoriale

Fax : +240 333 09 3132; +240 333 09 2320 ; +240 333 09 2004 (merci de vous montrer persévérant ; les numéros de fax fonctionnent généralement entre 8 heures du matin et 15 h 30)

Formule d'appel : Sr. Don, / Monsieur le Ministre,

Veuillez également adresser des copies aux représentants diplomatiques de la Guinée équatoriale dans votre pays (adresse(s) à compléter) :

Nom(s), adresse(s), n° de fax ; courriel ; formule d'appel.


Vérifiez auprès de votre section s'il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci.


ACTION URGENTE

DISPARITION D'UN ÉMINENT DÉFENSEUR DES DROITS HUMAINS

COMPLÉMENT D'INFORMATION

Fabián Nsue Nguema est un éminent avocat, défenseur des droits humains et membre dirigeant du parti politique Union populaire, qui suit la situation des droits humains et dénonce fréquemment les violations commises. Au cours de sa carrière, il a défendu des opposants politiques et des prisonniers d'opinion. Harcelé et intimidé à maintes reprises, il a déjà été détenu pour des raisons d'opinion. En avril 2002, il a été arrêté alors qu'il s'apprêtait à défendre un groupe de prisonniers politiques qu'Amnesty International a ensuite adoptés comme prisonniers d'opinion. En juillet de la même année, il a été jugé pour diffamation à l'encontre du président Obiang et condamné à un an d'emprisonnement.


En juin 2005, il a été arbitrairement suspendu du barreau pour une faute professionnelle présumée, dont la nature n'a jamais été précisée.


Nom : Fabián Nsue Nguema

Genre : homme



AU 315/12, AFR 24/010/2012, 23 octobre 2012


Cómo puedes ayudar

AMNISTÍA INTERNACIONAL EN EL MUNDO