Philippines. Les Nations unies examinent la situation des droits humains

De Amnesty International, , Índice: ASA 35/007/2012

Les Philippines doivent prendre des engagements concrets en vue de mettre un terme à l'impunité des forces de sécurité responsables d'avoir torturé Darius Evangelista et d'avoir commis d'autres violations graves des droits humains, a déclaré Amnesty International alors que le pays doit se présenter devant le Comité des droits de l'homme des Nations unies à Genève.

Selecciona un idioma para ver el informe