Cambodge. Un tribunal chargé de juger des Khmers rouges déçoit une fois de plus les victimes

De Amnesty International, , Índice: ASA 23/009/2011

Amnesty International est profondément déçue par la décision de la Chambre préliminaire des Chambres extraordinaires au sein des tribunaux cambodgiens (CETC). En effet, celle-ci a débouté de son appel Robert Hamill, une victime qui souhaitait se constituer partie civile dans les dossiers 003 et 004. Les trois juges cambodgiens de la Chambre ont émis un avis défavorable et, en l'absence de la majorité à quatre contre un exigée par le règlement des CETC, la requête a été rejetée par défaut. Cette décision ne peut faire l'objet d'un nouvel appel.

Selecciona un idioma para ver el informe