Afghanistan. Il faut ajourner le vote du Parlement sur la nomination du responsable de la Direction nationale de la sécurité

De Amnesty International, , Índice: ASA 11/015/2012

Le Parlement afghan s'apprête à se prononcer sur la nomination d'Assadullah Khalid à la tête de la Direction nationale de la sécurité (DNS), les services du renseignement afghans, nomination proposée par le président Hamid Karzaï. Amnesty International demande à l'ensemble des membres du Parlement d'ajourner ce vote tant que tous les actes de torture et autres graves violations des droits humains qui auraient été perpétrés par Assadullah Khalid n'auront pas fait l'objet d'enquêtes approfondies.

Selecciona un idioma para ver el informe